saint valentin logo


Découverte d’une statue de Pan dans la région de Carcassonne

pan

Le 27 février 2009 j'ai découvert dans notre cave à Capendu (AUDE) ce buste rustique de Pan en grès de la région carcassonnaise.

Cette pierre a sans doute été conservée (le grès se délite) dans la grotte de l"église de l"ancien château qui se trouve juste au-dessus de nos maisons qui sont bâties dessus et contre la muraille qui existe dans la cave où je l'ai trouvée juste avant de la sceller dans une consolidation.

Les archéologues, qui travaillent à la vitesse de la pierre, sont au courant.

A Limoux, proche d'ici, se déroule un carnaval qui s'est agrandit dans la durée parce que les confréries (comme celles des prêtres) se sont multipliées.

L'une d'elles se nomme Arcadie parce que créée sous les arcades de la rue. De plus tout est basé sur la danse des meuniers mais ils sont armés d'un fouet. Je pense que les Lupercales ne sont pas éloignés de cette fête.

pan

Outre ma découverte, je fonde la présence des grecs ou des phocéens dans notre région (comme l'Arcadie : bergers, vignes, la mer pas loin) par un mot de patois utilisé encore « macari [1] » qui à l'origine était adjoint à « cuisinier » traduction française de ce mot grec. C'est devenu « cuisine du diable »  et le  « macari » s'est retrouvé seul,  mais devenu un terme  péjoratif dans la bouche des autochtones.

Par ailleurs, Je voulais ajouter un élément visuel qui a peut-être son importance pour la datation ; le disque solaire présent sur le front de « ma »  statue est le même que celui que l'on distingue sur la statue récupérée sur Internet mais dont j'ignore la provenance.

Quelle importance a-t-il ? [2]

La forme prismatique du bloc prouve son insertion dans un monument.
Quels autres éléments étaient généralement associés ? [3]

Addenda

Ce matin ma femme, autochtone (bien dans son "île" arcadienne de l'Aude) m'a décrit par un exemple ( cet accident a fait au moins "makari" 30 morts) mais au moment de dire makari elle a posé les deux mains sur sa tête comme j'ai vu faire des tas de personnes ici( certaines disent "makani").

Ce ne serait pas une référence aux cornes du dieu Pan ?
Par contre je tripote le grec depuis trois mois et vérifiant sur les dictionnaires il y a "mageiros" cuisinier (mais avec la même racine que magie et magouille et il y a "makarios" bienheureux avec racine makar les bienheureux, les dieux. A l'aide les spécialistes. Pour ma part je vais interroger les anciens.

Makari ! Non, dans ce cas ce serait plutôt "Boudu" bon dieu car un peu agréable donc positif. La langue remplace l'histoire ma parole.

Yves LAURENT


[1] A titre d’information aux Antilles nous retrouvons le terme de canari ou kannari, qui par le passé était le principal ustensile de cuisine, et « ba mwen an kannari poi rouj. » en créole, se traduisant en français par donne-moi une assiette d’haricot rouge ou encore  Eti Kannari krab la  (où est le faitout de crabes, unr  autre expression : c’est adan vié kannari yo ka fè bon soup – c’est dans les vielles marmittes que l’on fait les meilleures soupes.

Ce terme  canari ou kannari est d’origine caraïbe, mais vu sa proximité avec macari, le doute légitime est possible  quant à son étymologie.

[2] Juste une indication de la fonction solaire du dieu Pan, les autres dieux  solaires soient portent le soleil sur leur tête soient soit  auréolés  d’un symbole solaire : voir le Christ.

[3] Sans doute les rites variaient d’une région à une autre,  lorsqu’une religion se déplace, elle englobe des pratiques du lieu déjà existant.






Bookmark and Share